Pour les photographes qui recherchent le style rétro – en ce qui concerne à la fois la conception et le fonctionnement – les appareils photo de la série «X» à boutons festonnés de Fuji sont difficiles à battre. Ils allient un look de type télémétrique classique à une qualité d’image élevée, mais à une taille relativement compacte. Et nous pensons que son compact sans miroir X-Ditching0 est l’un des meilleurs mariages de ces qualités fondamentales dans sa gamme actuelle.

Bien qu’apparemment un retour à l’ancienne, le Fuji X-Ditching0 est en fait un loup déguisé en mouton. Il regorge des dernières technologies, notamment un capteur APS-C plus grand que la moyenne. Oui, il semble que Fuji refuse obstinément de passer à une puce plein format, même si ses rivaux – notamment Sony, Panasonic, Canon et, dernièrement, Nikon – ont récemment publié des compacts sans miroir à capteur plein format par la charge du godet ces derniers temps.

Bien que cet appareil photo, lors de la mise à jour du X-T20, concerne tout autant l’image qu’il représente que les images qu’il délivre, le capteur de X-Ditching0 offre toujours un très respectable 26 mégapixels. Côté corps, un choix d’options noir, argent ou gris anthracite devrait satisfaire à la fois les puristes de la photo et les influenceurs Instagram.

(Crédit d’image: Fujifilm)

Examen Fujifilm X-Ditching0: conception et manipulation

Avec son look traditionnel et son mélange de détails noirs et argentés, cet appareil photo solidement construit est conçu pour des années d’utilisation. Les débutants absolus peuvent trouver son mélange occupé de cadrans et de commutateurs de la plaque supérieure, qui contrôlent les options de prise de vue, la vitesse d’obturation et l’exposition – des fonctionnalités parfois enfouies autrement avec des écrans de menu – un peu déroutant au début.

Heureusement, il est toujours possible de les laisser sur «A» pour automatique ou sur «0» pour l’exposition et de laisser l’appareil photo lui-même décider – du moins au début. Plus positivement encore, ces mêmes cadrans ont juste la bonne quantité de «donner», chaque paramètre sélectionné avec un clic défini. Cela nous a permis de nous repérer sur la surface de l’appareil photo et de mettre en œuvre des sélections manuelles avec notre œil droit toujours collé au viseur au niveau des yeux.

Alternativement, nous avons la possibilité d’utiliser le plus grand écran LCD pour la composition et la révision des photos. Le moniteur du Fuji X-Ditching0 peut être retourné et incliné vers le haut, de sorte que le photographe le regarde vers le bas dans un style de prise de vue de format moyen. Cela aide grandement lors de la prise de vue vidéo, nous permettant de nous accroupir au ras du sol tout en continuant à surveiller ce qui se passe. Ce n’est cependant pas le meilleur pour les selfies, car il ne se retournera pas face à l’avant et à votre sujet.

(Crédit d’image: Fujifilm)

Bien qu’il offre un point d’entrée dans le système X de Fuji, le X-Ditching0 ne se sent en aucun cas compromis. Il ne se sent pas non plus léger, littéralement, avec un corps officiel de 383 g uniquement.

Cependant, avec l’objectif 18-55 mm attaché, il est serré pour une poche de veste et gagnerait à être transporté dans un sac pour appareil photo, un sac à dos ou via l’utilisation de la bandoulière fournie. Et avec un appareil photo aussi beau, pourquoi voudriez-vous le cacher?

Fujifilm X-Ditching0 Review: Caractéristiques

En plus des images fixes de 26 mégapixels susmentionnées, la caméra offre les images de résolution 4K désormais attendues à un taux de capture standard de 30 images par seconde.

L’alternative consiste à opter pour des clips Full HD réguliers, capables ici d’être enregistrés à 120 ips, ce qui se traduit par des séquences au ralenti lors de leur lecture. Tout aussi impressionnant pour les photographes d’action est que l’appareil photo est capable de fournir des rafales de photos à 30 ips également lors de l’utilisation de l’obturateur électronique de l’appareil photo, ou encore respectable pour sa classe 8 ips en utilisant son obturateur mécanique.

Malgré les proportions relativement compactes et son aspect de type télémètre / SLR classique, Fuji a toujours trouvé de la place pour un flash pop-up bien caché sur son X-Ditching0, tandis qu’un sabot vide au-dessus de l’appareil photo offre également de la place pour un flash en option pour les photographes. recherchant des résultats encore meilleurs, si nécessaire.

(Crédit d’image: Fujifilm)

Examen Fujifilm X-Ditching0: Performance

Fuji a qualifié son X-Ditching0 de «petit géant» – pris par nous comme un petit appareil photo mais une grande performance. Dans la pratique, c’est en fait une alternative assez sophistiquée à la fois à un smartphone et à un reflex numérique plus grand, avec ses gros boutons, cadrans, leviers et molettes de contrôle qui profitent vraiment à ceux qui aiment se familiariser avec leurs images et effectuer des ajustements manuels, plutôt que simplement pointe et tire.

Par conséquent, si vous en savez un peu plus sur la photographie et les appareils photo en général, il va de soi que vous en tirerez un peu plus sur celui-ci. Le fait de pouvoir réduire l’exposition en temps réel d’un simple coup de pouce sur un cadran, par exemple, et de voir l’image sur l’écran LCD s’assombrir visiblement en réponse, non seulement facilite l’utilisation, mais également un fonctionnement plus rapide dans l’ensemble. Après une période de familiarisation, nous avons moins réfléchi à ce que faisait la caméra et plus aux sujets que nous voulions capturer – ce qui est comme il se doit.

Le point de mise au point automatique du X-Ditching0 – le carré vert éclairé familier – peut être déplacé autour du cadre avec un pouce sur le joystick à l’arrière de l’appareil photo. Nous avons estimé que ce contrôle et les boutons de la plaque arrière, en général, pourraient être un peu plus gros, car le joystick – qui était un pavé de contrôle lors des itérations précédentes – est un peu fastidieux à utiliser en raison de sa taille de cure-dent. Cependant, nous pouvons simplement toucher le sujet à l’écran pour diriger la mise au point, et c’est ce que nous nous sommes retrouvés à faire plus régulièrement, car c’était à la fois plus précis et plus confortable de le faire.

(Crédit d’image: Fujifilm)

Fujifilm X-Ditching0 Review: échantillons d’images

Pour notre période de test, nous avons eu la chance d’avoir un soleil hivernal fugace entre les averses, le X-Ditching0 captant avec précision les couleurs naturelles et le capteur, lorsqu’il est combiné avec l’objectif zoom standard 18-55 mm que nous avions testé, fournissant des détails directement dans les coins du cadre.

Étant un Fuji, nous avons également une poignée de modes de simulation de film avec lesquels ajouter un «peps» visuel dans l’appareil photo si les conditions de prise de vue s’avèrent ennuyeuses. D’une manière générale, toute personne passant à un Fuji X-Ditching0 à partir d’un smartphone sera satisfaite de la différence visible entre les résultats des deux.

Image 1 sur 7

(Crédit d’image: Future) Image 2 sur 7

(Crédit d’image: Future) Image 3 sur 7

(Crédit d’image: Future) Image 4 sur 7

(Crédit d’image: Future) Image 5 sur 7

(Crédit d’image: Future) Image 6 sur 7

(Crédit d’image: Future) Image 7 sur 7

(Crédit d’image: Future)

Examen Fujifilm X-Ditching0: Verdict

Le vieil adage que vous dites ce que vous mettez s’applique au Fuji X-30. C’est un appareil photo que les moins expérimentés pourraient être un peu découragés au début, mais qui pourront néanmoins se développer. Bien qu’il ne s’agisse peut-être pas d’un modèle de la série X haut de gamme – en fait, avec le récent lancement du X-S10, il se situe quelque part au milieu de la gamme du fabricant – l’ensemble des fonctionnalités et la manipulation de celui-ci nous ont impressionnés. Il l’a fait assez pour suggérer qu’il devrait satisfaire la plupart des passionnés de photo pour des années d’utilisation fidèle. Ce qui, étant donné qu’il ne s’agit pas d’un investissement peu coûteux, est exactement ce que nous voulons entendre.

Aimait ça?