Les stations d’accueil ne sont peut-être pas les périphériques les plus excitants au monde, mais avec le nombre croissant d’ordinateurs portables minces et légers qui évitent d’utiliser les ports traditionnels, les stations d’accueil sont plus populaires que jamais.

Bien que les ports Thunderbolt 3 n’aient pas encore été généralisés, il est devenu presque impossible de trouver un ordinateur portable haut de gamme (y compris MacBooks) qui n’en soit pas fourni. Et cela explique pourquoi TB3, avec ses options de fourniture de puissance et ses vitesses de transfert de 40 Gbps, est devenu la technologie préférée utilisée par de nombreuses stations d’accueil haut de gamme comme l’OWC Thunderbolt 3.

Caldigit nous a envoyé son modèle phare, le TS3 Plus, qui ne propose pas moins de 15 ports dans un châssis à peine plus grand que deux boîtiers Blu-ray collés ensemble. Il se vend à un peu plus de 300 $ (235 £).

Conception

La TS3 Plus a une sensation industrielle qui imprègne tous les coins et recoins de cette boîte compacte. Fabriqué en métal, il possède des ailettes qui servent également de dissipateurs de chaleur et aident à refroidir l’appareil. Vous pouvez l’utiliser verticalement (position par défaut basée sur l’emplacement du support en caoutchouc et du logo) ou horizontalement.

Il est plus petit que prévu à 131 x 40 x 98,5 mm pour un poids de seulement 470 g, ce qui le rend facilement transportable. Notez que cela exclut un important adaptateur d’alimentation 170 W plus lourd que le dock lui-même. Heureusement, le câble est long, ce qui permet de le ranger en toute sécurité.

Le panneau frontal contient une DEL d’état, un lecteur de carte SD, des entrées et sorties audio analogiques, ainsi que des ports USB Type-C Gen 1 et USB Type-A 3.1 (les deux étant limités à 5 Gbps). À l’arrière se trouvent quatre ports USB supplémentaires de type A-3.1, un USB de type C-Gen 2, deux ports Thunderbolt 3 (dont un capable de fournir jusqu’à 85 W sur une machine), un connecteur DisplayPort 1.2, un connecteur Ethernet Gigabit et un connecteur SPDIF. Port. C’est un énorme 15 ports au total.

Utilisé

Pour rappel, votre ordinateur portable peut avoir besoin du micrologiciel et des pilotes Thunderbolt mis à jour pour fonctionner correctement avec ce dock, et le site officiel de la technologie Thunderbolt complète parfaitement les pages de support critiques des éditeurs.

Nous n’avons rencontré aucun problème majeur avec l’utilisation du Caldigit TS3 Plus. L’appareil ne chauffait pas trop, mais restait tiède pendant tout ce temps. Les ports USB empilés à l’arrière sont peut-être un peu serrés, mais dans l’ensemble, les connecteurs ont été judicieusement placés. Notez qu’il n’y a pas de bouton de mise hors tension, cependant.

Nous n’avions pas de moniteur 5K pour tester la capacité de ce gadget à produire une résolution de ce type, mais en théorie, avec le bon adaptateur, vous devriez pouvoir l’apparier avec le Iiyama XB2779QQS-S1. Pour tout le reste, vous aurez probablement aussi besoin d’un adaptateur, d’autant plus qu’il n’y a pas de ports HDMI (car cela nécessiterait un autre convertisseur sur la carte de circuit imprimé).

Les créateurs de contenu apprécieront le fait que le lecteur de carte mémoire soit compatible SD 4.0 avec une interface UHS-II. Cette dernière offre un débit théorique maximum de 312 Mbps, soit le triple de celui d’UHS-I. Bien entendu, vous aurez besoin de cartes SD compatibles pour en tirer le meilleur parti (ce que nous n’avons malheureusement pas eu sous la main).

Notez que cette station d’accueil utilise l’ancien contrôleur Alpine Ridge Thunderbolt 3 (JHL6340) plutôt que le modèle plus récent (Titan Ridge). Introduit l’année dernière, il ajoute la prise en charge de DisplayPort 1.4 et, surtout, une meilleure compatibilité avec les clients USB-C via un mode de secours USB-C.

Le TS3 Plus est l’un des rares docks TB3 pouvant fournir 85 W de puissance à l’ordinateur hôte, ce qui signifie qu’il est suffisamment puissant pour les stations de travail mobiles comme le Apple MacBook Pro 15 pouces ou le Dell Precision 5520.

Verdict final

Vous recherchez une station d’accueil dotée de nombreux ports, d’une puissance de sortie de 85 W et pouvant piloter un moniteur 5K? Alors ne cherchez pas plus loin que le Caldigit TS3 Plus. Bien sûr, il n’y a pas de ports HDMI et certains pourraient être rebutés par le prix élevé, mais en toute honnêteté, vous aurez du mal à trouver quelque chose de mieux sur le marché avec un encombrement réduit.

À un peu plus de 300 $ (235 £), il s’agit de l’une des stations d’accueil Thunderbolt 3 les plus chères du marché, mais vous en avez pour votre argent.

Le seul rival qui mérite d’être mentionné est l’OWC Thunderbolt 3. Celui-ci a un port de moins et, selon notre analyse, nous ne savions pas trop la taille et la finition de l’offre OWC. D’autre part, il est garanti deux ans (Caldigit ne propose qu’un an) et coûte un peu moins cher.

Il y a quelques problèmes mineurs avec le TS3 Plus, comme l’absence de ports HDMI, le fait qu’il n’y ait qu’un DisplayPort, l’absence de bouton marche / arrêt et le mélange de connecteurs de type C (Gen 1 et Gen 2) mais c’est la cueillette. La grande image globale est beaucoup plus positive.

N’oubliez pas qu’il existe sur le marché plus de 40 stations d’accueil Thunderbolt 3, dont certaines fournissent des ports anciens, mais toujours utiles (comme le VGA) ou proposent de nouvelles astuces (stockage intégré ou moniteur intégré, par exemple). avant d’acheter.

  • Nous avons sélectionné les meilleures stations d’accueil pour ordinateurs portables